L’assurance habitation est une forme de couverture sociale qui englobe plusieurs catégories d’assurance. Parmi ces dernières figure celle de l’habitation meublée qui est de plus en plus contractée par les locataires de logement. Avant de signer ce genre de contrat d’assurance, il est important de connaître toutes les subtilités liées à ce dernier. Voici exposé ci-dessous le processus pour souscrire à une assurance habitation meublée.

Le choix de la compagnie d’assurances pour l’habitation meublée

Pour y souscrire, il est important de consacrer au préalable une grande attention au choix de la compagnie qui s’occupera de l’assurance du logement. N’hésitez donc pas à consulter les comparatifs d’assurance habitation meublée pour vous faciliter la tâche. Le choix de l’établissement qui vous assurera dépendra de votre capacité financière à honorer les échéances. Aussi, vous devez opter pour une compagnie qui vous propose des garanties qui couvrent plusieurs sinistres. En dehors des comparatifs de compagnie d’assurances, vous pouvez vous en remettre à un courtier pour vous aider dans votre choix. Vous pouvez également effectuer des simulations d’assurance habitation meublée grâce aux simulateurs disponibles sur le web. Les résultats que vous obtiendrez de ces processus vous permettront de savoir quelle proposition d’assurance, vos revenus peuvent supporter.

Contracter le bail d’assurance

Après avoir fait votre choix de compagnie d’assurances, vous pouvez envoyer une lettre de demande précisant l’adresse du logement meublé que vous souhaitez assurer. Lors des négociations, il est préférable de se faire accompagner par un conseiller en assurance pour s’en sortir à bon compte. Pour la demande, vous devez intégrer dans votre dossier les documents afférents à votre revenu mensuel. Si vous êtes propriétaire, vous devez ajouter à votre dossier, les documents concernant l’adresse du bien immobilier. Vous devez vous assurer que l’assurance que vous contractez couvre un grand nombre de sinistres immobiliers. Les principaux qui doivent être inclus dans le contrat sont :

  • les incendies ;
  • l’inondation ;
  • les explosions de tout genre ;
  • les dégâts liés aux catastrophes naturelles.

Si un accord est trouvé entre vous et la compagnie, vous devez en tant que locataire exigé de la compagnie, un document attestant que vous avez souscrit à une assurance pour logement meublé. Il vous sera ainsi facile de trouver un accord avec votre futur propriétaire sur le montant du loyer.

Comment fonctionne l’assurance habitation meublée ?

Depuis quelques années, l’assurance de l’habitation meublée est devenue obligatoire en France pour les locataires. D’ailleurs, ce type d’assurance est exigé par les propriétaires afin de minimiser les réparations en cas de dégâts. Avec cette assurance de logement meublé, il est plus facile pour un locataire d’indemniser ses voisins si ce dernier est à l’origine d’un sinistre. Le propriétaire est donc exonéré de toutes les dépenses en matière de réparation des sinistres du logement.

Si vous êtes propriétaire, vous pouvez récupérer votre investissement dans les échéances de l’assurance logement meublé avec le paiement du loyer. En effet, il vous suffira d’ajouter au montant du loyer, le montant de la prime d’assurance et d’étendre ce dernier sur une année. Vous pouvez recourir à ce procédé si la plupart de vos locataires ne sont pas assurés.