Certaines situations peuvent inciter un assuré à changer de compagnie d’assureur. Cependant, une résiliation de contrat d’assurance ne peut se faire sans respecter les conditions établies au préalable. Voici donc de manière succincte les démarches importantes à entreprendre pour changer d’assureur.

La résiliation du contrat d’assurance en cours

Pour changer d’assureur, vous devriez tout d’abord rompre votre contrat d’assurance en cours. Cette rupture de contrat doit être précédée d’une analyse profonde des conditions du contrat. Ainsi, vous devriez nécessairement revoir les termes qui y figurent pour savoir dans quelles conditions votre demande de résiliation pourrait être acceptée.

Il faut savoir que vous pouvez payer des amendes ou avoir deux assurances à payer lorsque vous ne respectez pas les clauses prévues. Il est donc important de mettre le contrat à terme de façon légale afin de ne pas subir des désagréments. À propos, notez qu’une résiliation de contrat peut subvenir dans plusieurs cas. Dans chaque cas, différentes démarches sont donc à entreprendre.

Les démarches lors d’une résiliation de contrat à l’échéance

Il est courant de résilier un contrat d’assurance lors de sa date d’anniversaire. Pour ce fait, vous devriez adresser un courrier à votre assureur qui notifierait votre souhait de résilier le contrat. Ce courrier recommandé doit être suivi d’un accusé de réception de la part de votre organisme d’assurance.

Il faut noter tout de même que l’accusé de réception n’est pas obligatoire, mais reste une garantie que votre assureur a bien reçu votre demande. Cependant, ce courrier doit être envoyé en respect des délais prévus pour une telle demande. Ces délais sont généralement de deux mois, mais peuvent varier en fonction du type de contrat d’assurance souscrit.

Les démarches à faire lors d’une résiliation de contrat en cas de force majeure

En dehors de la date d’échéance du contrat, il est possible de résilier son contrat en cas de force majeure. En effet, certaines situations indépendamment de la volonté de l’assuré peuvent le conduire à rompre le contrat. Il peut s’agir donc d’une situation où le bien, objet du contrat, serait changé ou n’existerait plus. Aussi, une résiliation peut survenir lorsque vous partez en retraite, vous cessez votre activité professionnelle ou en cas de redressement judiciaire.

Enfin, elle peut avoir aussi lieu lorsque vous constatez une augmentation du montant de la franchise ou de votre cotisation. Cette résiliation résulterait donc d’une modification des clauses du contrat. Vous devriez donc soumettre votre demande dans les plus brefs délais après constatation du changement ou l’arrivée de l’évènement. La résiliation sera alors effective un mois après que votre assureur ait reçu la demande.

Le changement de compagnie d’assurance

Après ces démarches spécifiques, vous pouvez à nouveau faire la demande d’un autre contrat d’assurance auprès de l’assureur de votre choix. Il est important de tenir compte du délai de résiliation du contrat afin de ne pas chevaucher les contrats. Le nouveau contrat prendra effet en principe dès lors que la résiliation de l’ancien contrat est approuvée. N’oubliez pas de comparer les offres afin de dénicher l’assureur idéal.

Vous connaissez à présent les démarches à suivre lorsque vous voulez changer d’assureur. Vous pouvez vous en inspirer pour changer d’assureur dans les meilleures conditions.